JCI

JCI

Jeune Chambre Économique de Tours - Le Mouvement des Jeunes Citoyens Entreprenants

Ambassadrice Jeune Chambre, ancienne Présidente JCET et secrétaire du club 40, Florence Benoit Roquin nous dévoile sa vision de la Jeune Chambre.
 
 
Son parcours Jeune Chambre :
Arrivée de Paris en Touraine en 2006 après la naissance de son fils Thomas, Florence s’est rapprochée de la Jeune Chambre de Tours pour pouvoir rencontrer du monde et commencer à se créer un réseau dans son nouveau centre de vie. Elle ne s’est évidemment pas arrêtée à cette première approche plutôt pragmatique mais a très vite été emballée par l’ampleur de l’action et par l’école de formation que représente notre mouvement. Malgré sa grande appréhension, elle se lance très vite dans la direction de la commission « Contes et Légendes de Touraine ». Et ce n’est que le début de sa montée en flèche. Après une deuxième direction de commission avec J’Isolou, elle devient VP Partenaires en 2010 et se lance également dans la formation au sein de la Jeune Chambre. Encouragée par les membres et par la confiance gagnée lors des précédentes années, elle saisit l’opportunité et devient présidente de la JCET en 2011. Une année qui fût pour la Jeune Chambre très riche en actions avec 15 commissions et la préparation du congrès national 2012 pour lequel il s’agissait d’obtenir les grands partenariats financiers. Un moment assez rigolo de son année de présidence est l’insignation de son (futur) mari Laurent. Lors de sa dernière année en tant que membre Jeune Chambre, elle se laisse plutôt diriger et fait partie de la commission Bouge ta Boîte qui monte non seulement un challenge interentreprises mais réussit aussi à faire venir Teddy Rinner à Tours. Ceci lui a encore une fois de plus montré qu’il faut juste avoir confiance en la force de notre mouvement.
 
 
Son meilleur souvenir Jeune Chambre :
Que se soient les participations aux congrès régionaux ou nationaux, les directions de commission, les échanges lors des formations ou son année en tant que présidente, Florence a énormément de superbes souvenirs Jeune Chambre. Et c’est surtout depuis qu’elle ne vit plus tous ces moments qu’elle se rend compte à quel point cela lui a apporté. Elle se réjouit d’autant plus de voir aujourd’hui que l’accompagnement de ses filleuls et filleules porte ces fruits. Ceux-ci montent dans le mouvement, prennent des responsabilités et prennent la place qu’elle a occupé à un moment donné. « C’est cela l’école d’apprentissage de la Jeune Chambre où chacun peut trouver sa place le moment venu. »  
 
Son rôle actuel au sein de notre mouvement :
 
Secrétaire du club 40, Florence reste toujours en lien proche avec la JCET : « Anciens membres Jeune Chambre, notre rôle au club 40 est d’être un vrai partenaire des membres actuels. Ceci ne veut pas forcément dire d’être un partenaire financier mais également de faire bénéficier aux membres de notre expérience, notre réseau et d’apporter si besoin un regard extérieur sur les actions du mouvement ».
C’est dans cette optique que Florence continue également avec grand plaisir à animer des formations Jeune Chambre.
Florence est également depuis 2014 « Ambassadrice Jeune Chambre », une reconnaissance inattendue de son engagement au sein du mouvement.  
 
 
Ses valeurs fortes :
 
C’est avant tout la phrase du crédo « la personne humaine est la plus précieuse des richesses » qui a guidé ses actions et interactions en tant que membre Jeune Chambre. Aujourd’hui toutes les phrases du crédo trouvent pour elle leur sens, notamment la solidarité et la fraternité.
 
 
Quelques conseils que Florence donne aux postulants et observateurs qui découvrent la Jeune Chambre :
Quand on arrive à la Jeune Chambre, il ne faut surtout pas avoir de préjugés notamment par rapport au credo, par rapport à sa timidité ou à sa position sociale. Il faut s’ouvrir et ne jamais oublier d’accueillir le moment présent et tout ce qu’il peut nous offrir. Lorsque vous entrez dans l’action, ne soyez jamais figés dans vos idées car tout projet doit évoluer pour réussir. Et n’oubliez pas que tant qu’on se laisse porter par le mouvement et qu’on s’investit, l’action ne peut pas planter …Nous sommes de perpétuels apprenants dans un cadre privilégié et bienveillant !
 
 

à venir

Galerie photos

voir la galerie photo